Stress au travail, projet d'accord

Publié le par ferc cgt 66


Vers une reconnaissance et une prévention

 

La négociation sur le stress au travail a pris fin hier par un projet d’accord qui sera ensuite soumis par les organisations syndicales à leurs instances.

L’accord, qui transcrit en droit français un accord cadre européen de 2004 vise à "augmenter la prise de conscience et la compréhension du stress au travail, par les employeurs, les salariés et leurs représentants" et "attirer leur attention sur les signes susceptibles d’indiquer des problèmes de stress au travail". "Dès qu’un problème de stress au travail est identifié, une action doit être entreprise pour le prévenir, l’éliminer ou à défaut le réduire", stipule le texte. La notion de stress retenue est celle de l’Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail qui le définit "un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face". Pour Daniel Prada, qui représente la CGT, le document constitue "une amélioration par rapport au texte européen" initial, avec des "avancées" sur la prévention, et notamment une "plus grande référence à l’organisation du travail"

 

Commenter cet article