Droits syndicaux...Nouvelle restriction dans le 1er degré !

Publié le par ferc cgt 66

Heures d’information syndicale dans le premier degré :

Une nouvelle atteinte au droit syndical

 

Dans un courrier du 05/09/08, adressé aux Recteurs et aux Inspecteurs d’Académie, le directeur général des ressources humaines, M. Le Goff, demande que les heures d’informations syndicales dans le premier degré ne soient plus organisées durant la partie de service que les enseignants effectuent devant les élèves (ni même durant les 60 heures de remédiation).

 

Cette remise en cause qui fait suite à la suppression des cours le samedi matin, constitue une nouvelle restriction du droit syndical, dans la même logique que la mise en place du service minimum d’accueil.

 

Rassembler les collègues d’une circonscription durant les demi-journées d’informations syndicales va devenir une gageure pour les organisations syndicales.

 

Si les enfants doivent bien être accueillis, les enseignants du premier degré doivent pouvoir participer aux heures d’information syndicale sur leur temps de travail.

 

Faire en sorte que la tenue de ces heures se déroule sur une partie des heures annualisées est un recul inacceptable de nos droits syndicaux.

 

Pour la défense du service public de l’éducation, le respect des droits acquis et l’amélioration de leurs conditions de travail…,

la Cgt Educ’Action appelle tous les personnels à se mobiliser les 7 et 19 octobre.

Commenter cet article