La rentrée 2009 / 2010, c'est moins 13 500 postes ...

Publié le par ferc cgt 66


13 500 postes supprimés au budget 2009

dont 6 000 dans le 1° degré.

  • 3000 maîtres en moins : ces personnels spécialisés dans la difficulté scolaire dans les RASED font de l'aide individuelle ou en petits groupes, ils se verront affectés dans une classe dès la rentrée 2009.

·        3000 enseignants stagiaires en moins, le chômage des jeunes en sera augmenté d'autant.

  • 500 postes mis à disposition d’organismes vont être supprimés ce qui signifie concrètement la mort de bon nombre d'Associations d'Education Populaire.

Les écoles élémentaires et maternelles n’auront que 500 postes supplémentaires à la rentrée 2009 pour faire face à environ 16000 élèves supplémentaires dans le premier degré.

  • 500 postes sont prévus au budget pour assurer des tâches administratives dans les futurs EPEP.

L’EPEP sera un établissement scolaire sous la coupe des politiques locales et créera une inégalité de traitement entre école d’un même établissement.

La CGT Educ’Action est bien décidée à combattre toutes ces remises en cause du service public d’éducation.

Nous demandons l’arrêt des suppressions de postes, le maintien et l'amélioration des capacités d'action des RASED.

Concernant le projet EPEP la CGT considère qu'il nécessite avant toute généralisation une véritable évaluation des rares expériences existantes.

C'est une condition indispensable pour apprécier l'utilité de ce type d'établissement.

 

Commenter cet article