Ferc et enjeux de la Formation Professionnelle

Publié le par ferc cgt 66


                    La FERC, contrairement à d’autres fédération est partie prenante des enjeux de la formation professionnelle et elle est appelée a jouer un rôle prépondérant dans la définition de ce que peut être un service public de Formation.


Ses composantes que sont l’AFPA , le SNPEFP- Formation Privée , le CNAM et les GRETA sont déterminantes dans cette définition.

Cependant  pour que son message soit audible,  elle doit articuler sa réflexion avec les travaux des régions, en particulier 3 régions, PACA, Rhône alpes et le  Pas de Calais qui sont engagées dans la  redéfinition de ce que doit être le service Public Régional de la Formation Permanente et d’Apprentissage.

Les rencontres qui ont eu lieu entre Rhône Alpes et PACA  ont aboutis à l’élaboration d’une contribution qui doit être finalisée et communiquée à la confédération dès Septembre.

Le principe qui guide ces travaux est celui de contrebalancer les effets dévastateurs de la marchandisation et de la mise en concurrence de la formation.

L’exemple de l’architecture du service régional de formation en région PACA réponds aux enjeux d’un service régional de formation Permanente et d’apprentissage en proposant 4  Espaces Territoriaux qui se déclinent  en :

  1 Espace d’accompagnement, d’information et d’orientation ETAIOP

       2 Espace d’accès aux premiers savoirs, qui consistent en des actions de formation de base, linguistique ou d’insertion

3        Espace d’accès à la Qualification professionnelle Certifiée

4        Espace ouvert d’éducation permanente pour le développement des savoirs généraux

Nous retrouvons à travers cette architecture la volonté de la région de passer d’une logique d’offre de Formation à une logique d’offre de services qui prends en compte l’ensemble des besoins de l’usager.

Il s’agit maintenant d’aller plus loin et de donner une cohérence à l’intervention des financeurs, donneurs d’ordre et des prestataires en sachant que certains sont de statut public d’autres de statut privé.

Pour accompagner cette transformation, la FERC doit être présente dans ces groupes de travail et  être force de proposition par une contribution qui va au-delà  du cadre régional (quelle coordination entre les régions et l’Etat) et qui dépasse les clivages public- privé(comment gérer ou éviter la concurrence entre les O.F)

Le 3 juillet sera une étape importante puisque des assises de la formation regroupant l’ARF, la commission européenne et l’Etat se dérouleront à Marseille où une intervention de la CGT, portant entre autre sur le code des marchés public est envisagée.

Publié dans Formation Privée

Commenter cet article