28 octobre abattre le projet de retraites le plus dur et injuste d'Europe

Publié le par ferc cgt 66

Logo-CGT-Millas.jpg

 

Pour défendre sa réforme des retraites, le gouvernement brandit régulièrement des comparaisons européennes… 

« Partout ailleurs on accepte de travailler plus longtemps »…


Le problème est que les comparaisons ne sont pas à l’avantage du gouvernement de Sarkozy.

 

Allemagne : on ne peut pas partir à la retraite avant 65 ans, mais si on totalise 35 ans de cotisations, on peut s’éclipser à 63 ans.

 

Grande Bretagne : 30 ans de cotisations suffisent à donner accès à une retraite à taux plein le moment venu (contre 40 ans en France et bientôt 41).

 

Belgique : Le droit à la retraite s’exerce à 60 ans.

 

Grande Bretagne : Les femmes peuvent bénéficier de la retraite à 60 ans.

 

Grèce : Les femmes peuvent bénéficier de la retraite à 60 ans.

 

Italie : Les femmes peuvent bénéficier de la retraite à 60 ans.

 

Danemark : le départ à la retraite n’est autorisé qu’à 65 ans, mais sans distinction entre âge minimum légal et âge de départ à taux plein.

 

En additionnant des durées de cotisation (41 ans en 2012) et des limites d’âge élevées (62 et 67 ans dans les années qui viennent), le gouvernement prépare le système le plus dur des pays d’Europe. 

 

                   La réforme est à abattre,

                           et on gagnera

                          en manifestant

                         jeudi 28 octobre

                             à 10 h00

                      Place de Catalogne

Commenter cet article