Réforme du lycée : l'expectative

Publié le par ferc cgt 66


La CGT Éduc’action a été reçue au ministère de l'Éducation nationale pour donner un avis sur les propositions du rapport Descoing qui devrait servir de base à la future réforme du lycée.
Le cabinet du ministre nous a confirmé que le report de la réforme n'était pas à l'ordre du jour.
Après une phase de consultation qui devrait se terminer fin septembre, le ministre annoncera les grandes orientations de son projet pour une mise en application dès la rentrée de septembre 2010.
Ce calendrier, très serré, ne permettra pas une véritable concertation des différents acteurs du système éducatif, qui est une condition indispensable à la réussite de toute réforme.

Pour la CGT Éduc’action, une réforme ambitieuse doit prendre en compte simultanément les trois voies de formation du lycée (générale, technologique et professionnelle).
La réforme du baccalauréat professionnel a été faite dans la précipitation. Nous regrettons que le nouveau ministre ne souhaite pas revenir sur les engagements de son prédécesseur.
Aussi, nous nous faisons peu d'illusions sur le contenu de la nécessaire réforme du lycée, qui s'inscrit dans le dogme du remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.
Le contexte des réductions massives d'emplois de fonctionnaires rendra difficile toute réforme de progrès.

Commenter cet article