AVS, EVS, Stop à la précarité !

Publié le par ferc cgt 66

ok-2.jpg

 

           Salariés sous statut précaire, nous nous battons pour

 

         Un vrai métier, un vrai statut, une vraie formation, un vrai salaire.

                                                                 Non à la précarité !

                                 Nous exigeons dans l’immédiat

         le réemploi de tous les salariés actuellement sous contrats aidés.

 

         Le métier d’auxiliaire de vie scolaire n’est toujours pas reconnu !

 

      Alors que l’accompagnement à l’école des élèves en situation de handicap est désormais un droit pour les familles, (loi de 2005), alors que la CDA (Commission des droits et de l’autonomie) reconnaît et notifie ce droit à l’accompagnement par un AVS  pour les élèves, les personnels assurant ces missions d’accompagnement sont tous recrutés sous contrat aidé, sans formation, c’est intolérable.

 

     Au bout de 2 ans, ces salarié(e)s se retrouvent au chômage, leurs compétences non reconnues et perdues, les élèves contraints de s’habituer à un(e) nouvel(le) AVS.

 

     Les nouveaux recrutés comblent les vides laissés par les fins de contrat au lieu d’être affectés auprès d’élèves qui attendent souvent depuis de nombreux mois. L’Etat dénie un droit reconnu par une notification de la CDA, il ne respecte pas ses obligations, il se met dans l’illégalité.

 

     Il en va de même pour les personnels sous statut précaire exerçant d’autres fonctions : aide à la direction, aux équipes pédagogiques, à la vie scolaire…

 

Que voulons-nous ? La reconnaissance du métier, Le refus du retour au chômage. Que veulent les personnels enseignants ? Notre maintien au sein des équipes éducatives. Que veulent les parents ? Le maintien de personnels compétents pour accompagner leurs enfants. Que veulent les familles ? Le respect des droits de l’enfant.

 

EVS, AVS, Enseignants, Parents, Défenseurs d’une école publique garante de l’égalité des chances, signez et envoyez la pétition à FERC CGT 66 Bourse du Travail Place Rigaud 66 000 Perpignan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article