"Catalina in fine", la vie, l'espoir, l'humain, et ... le rire

Publié le par ferc cgt 66

catalina.jpg

 

                         Catalina est une petite fille de 13 ans,

                                         rebelle et enjouée,

                                       une Zazie moderne

               qui met du désordre et de la vie là où elle passe.


                         Mais Catalina cache une anomalie.

                                      Elle a deux visages.

                       L’un devant, l’autre derrière la tête,

     « l’un qui rit quand l’autre pleure, l’un qui vit, l’autre qui meurt ».


                     Catalina débarque dans l‘atelier d’Honorin

                   et se fait adopter par ce vieil ouvrier solitaire.



                   Pourtant, tout oppose le vieil homme casanier,

                                       pétri de certitudes,

                              rassuré quand rien ne bouge,

et la jeune fille qui veut transformer l’usine et tout remettre en question.


                               Sous l’impulsion de Catalina,

                          les machines se mettent ą produire

                  des articles de voyage de toutes les couleurs...


                               Une profonde joie de vivre,

                     l’espoir et le rire y sont omniprésents

 alors que la pièce met en lumière le tragique de l’existence humaine.


                    Un bijou de poésie et de plaisir partagé.


Un magnifique spectacle interprété par 15 comédiens handicapés.

 

                                Jusqu’au 3 avril 2011

                         au tiers lieu, « Le vent se lève »,

                                     Paris XIX


http://www.artsenfolies.org/theatreducristal/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article