CGT des Personnels de direction, communiqué

Publié le par ferc cgt 66

Unsen.gif

 

Trouvez les responsables !


La journée de mobilisation interprofessionnelle du 12 octobre 2010 a atteint des niveaux de participation inégalés depuis le début du processus qui s’oppose à la réforme des retraites.


Le taux de grévistes dans le secteur public était équivalent ou supérieur au 7 septembre. Dans le privé, de nouvelles entreprises sont en grève avec des taux atteignant parfois plus de 80%. De nombreux salariés sans organisation syndicale se sont mis en grève. Les 244 manifestations ont rassemblé 3,5 millions de manifestants.


Un mouvement de fond est désormais largement installé dans le pays. Il bénéficie d’un large soutien de la population et cela malgré le vote précipité au Sénat, et toutes les manœuvres de diversion.


Les jeunes ont fait une entrée remarquée dans le mouvement. Malgré les débordements habituels et les tentatives d’instrumentalisation, beaucoup d’entre eux ont su percevoir les enjeux de la réforme et l’importance de la solidarité entre générations.


C’est l’autisme d’un gouvernement opposé à l’ouverture de réelles négociations qui provoque la radicalisation actuelle et les risques qui accompagnent les mouvements lycéens.


C’est donc bien cette intransigeance qui place aujourd’hui les personnels de direction dans une situation tendue. La CGT des personnels de direction se refusera donc à reproduire dans son expression les mêmes amalgames que ceux du gouvernement.


En effet, les personnels de direction sont attentifs à la nature d’un mouvement qui, parce qu’il traverse toute la société, diffère des précédents.


Dans la période difficile qui s’ouvre, il s’agit donc de favoriser le dialogue avec les jeunes comme avec leurs familles afin de faire progresser la responsabilité des uns et des autres.


C’est le dialogue avec l’ensemble de la communauté éducative qui permettra de faire comprendre notre opposition aux blocages et d’éviter les affrontements de même qu’il permettra l’émergence d’interlocuteurs responsables.


La CGT des personnels de direction apporte son soutien aux collègues victimes de violences dans l’exercice de leur mission.


Elle appelle l’ensemble de la profession à participer aux manifestations du samedi 16 octobre et du mardi 19 octobre.


La force de ce mouvement réside autant dans le soutien de l’ensemble de la société que dans le sang froid et la détermination des organisations qui le conduisent.


Chacun aura bien compris que cette force s’oppose à l’irresponsabilité actuelle du gouvernement. 

Commenter cet article