Convention collective de l'animation, salaires et pouvoir d'achat, la pétition

Publié le par ferc cgt 66


PETITION CONCERNANT LA CCNA

 

Convention collective de l’animation (CCNA)

 

Les discussions au sein de la CCNA se tiennent dans le cadre d’une commission nationale dans laquelle siègent à parité les représentants des employeurs et ceux des salariés (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC). La FERC CGT y est représentée par François Chastain et Marylène Gardet.

 

Le 18 mai 2009, ont été signés 2 nouveaux avenants à la convention collective nationale de l’animation (CCNA) qui portent sur l’évolution de la valeur du point d’indice (avenant 128), sur les classifications et le déroulement de carrière (avenant 127).

 

Pour les représentants de la CGT, la question des salaires, du pouvoir d’achat ainsi que celle de la défense des emplois, ont constitué une préoccupation centrale nécessitant la mobilisation et l’exigence d’une autre politique. C’est ainsi qu’ils ont porté, tout au long des négociations, la nécessité d’une augmentation de la valeur du point correspondant à la perte du pouvoir d’achat, la revalorisation des salaires, ainsi que la remontée globale de la grille indiciaire.

 

Les employeurs dits « de l’économie sociale » ont, quant à eux, fait le choix de l’adaptation aux commandes publiques instrumentalisantes et aux baisses drastiques des financements d’Etat en ambitionnant de faire payer la note aux salariés.

 

La CGT a décidé de ne pas signer ces deux avenants qui constituent des « mauvais coups » pour les salariés. Les autres syndicats de salariés (CFDT, FO, CFTC et CGC) ont, quant à eux, pris la responsabilité d’être signataires de ces accords, les rendant ainsi applicables.

 

La CGT appelle les personnels à se mobiliser, avec leurs syndicats CGT, afin d’imposer partout dans les associations d’éducation populaire des négociations qui permettent réellement l’augmentation indispensable des salaires.

 

L’avenant 128 acte le blocage des salaires pour 2009 (pas d’augmentation de la valeur du point avant janvier 2010, d’ores et déjà fixée à + 1,01%)

 

L’avenant 127 crée les conditions de la « déclassification » des groupes 7 avec la création d’un nouveau groupe F (entre le 6 et le 7).

Cet avenant ne prend pas en compte la nécessité d’opérer une remontée globale des indices vers le haut. En outre, il « réadapte à la baisse » le dispositif de déroulement de carrière au service des employeurs et au détriment des salariés.

 

La CGT se bat contre les organisations patronales et celles représentant soi-disant les salariés de notre secteur.

 

Contre le blocage des salaires et la déclassification

des métiers de l’animation, signez la pétition !

 

NOM – PRENOM

STRUCTURE

SIGNATURE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


à renvoyer à FERC CGT 66 Bourse du Travail Place Rigaud 66 000 Perpignan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe CHAUVET 30/11/2010 14:38


Salut
Syndiqué à la CGT je suis surpris de la disparitionb de l'article 1..7.6.3 de la Convention Collective de l'Animation IDCC 1518 remploacé par un avenant très très défavorable aux professeurs de
musique.
A bon entendeur Salut
Philippe CHAUVET


ferc cgt 66 30/11/2010 18:39



Bonjour,


Tu n'es sans doute pas sans ignorer que les négociations et les signatures d'avenants impliquent d'autres syndicats que la CGT.


Ainsi, même si nous ne signons pas l'avenant, il peut être inclus par le simple fait que les autres ont signé.


On est là sur la nécessité d'être les plus nombreux possibles our mieux peser.


 


Salutations,


cgt millas