Désengagement de l'Etat au profit d'un enseignement privé

Publié le par ferc cgt 66

Unsen.gif

Communiqué commun CGT-Educ’action/SNPEFP-CGT

Nombre de places offertes aux concours enseignants du privé

début des élections professionnelles.

 

Le ministère de l'Éducation nationale a publié en décembre 2009 les postes ouverts aux concours de recrutement du second degré (public et privé) pour la session 2010.

 

Nous constatons, pour le second degré public, que le nombre de postes ouverts aux concours reste stable alors que le nombre de contrats offerts à l’enseignement privé est multiplié par 2,3.

Nous demandons le respect des équilibres et nous exigeons que le nombre d'emplois ouverts aux concours du public connaisse la même progression.

 

Le SNPEFP-CGT est, aujourd’hui, le seul syndicat de l’enseignement privé à se battre pour un grand service public d’éducation unifié et la fonctionnarisation sur place des personnels. Si cette revendication est essentielle pour faire cesser la concurrence entre l’enseignement public et le privé, qui contribue à mettre en péril notre système éducatif, elle est aussi l’unique solution pour mettre fin à la différence de traitement entre les maitres du public et ceux du privé.

 

Le gouvernement fait le choix d'un désengagement de l'État au profit de l'enseignement privé.

La CGT n’entend pas diviser les personnels entre eux, au contraire c’est tous ensemble que nous pourrons développer le service public d’éducation.

 

Du 11 au 28 janvier 2009 se déroulent les élections professionnelles dans l’enseignement privé. Le vote CGT sera celui du choix d’un syndicat laïque.

Publié dans Actualité Nationale

Commenter cet article