Irène Némirovsky "il me semble parfois que je suis étrangère"

Publié le par ferc cgt 66

irene.jpg

 

Irène Némirovsky, ou l’expression d’une réticence à« vivre, penser, aimer avec les autres, en fonction d’un État, d’un pays, d’un parti », l’expression aussi du miroir déplaisant de la xénophobie.

 

                             Exposition

     "Il me semble parfois que je suis étrangère"

 

                  Jusqu'au 8 mars 2011

 

http://www.memorialdelashoah.org/upload/minisites/irene_nemirovsky/avant-propos.html

Commenter cet article