Isabelle Faust, la quête de l'authenticité, après Bach, Brahms

Publié le par ferc cgt 66

Isabelle-Faust.gif

 

                 Après "Sonates" et "Partitas" de Jean-Sébastien Bach,

                                        qu'elle mettait en valeur,

                  Isabelle Faust se plonge dans une quête d'authenticité

           avec  "Concerto pour violon op77", et  "Sextuor à cordes n°2".

 

                                    Les voix cheminent, se répondent,

                                        un chef d'oeuvre de subtilité.

 

                                                       Brahms

                         "Concerto pour violon" et "Sextuor à cordes n°2"

                                              Harmonia Mundi

Commenter cet article