Retraites plus déterminés que jamais, le 6 novembre 2010 à Perpignan

Publié le par ferc cgt 66

animlog.gif

 

A celles et ceux qui se sont battus jusqu'à présent avec une détermination énorme... et à toutes celles et ceux qui soutiennent le mouvement social …  

TOUS ENSEMBLE A LA MANIFESTATION !

Le 6 novembre 2010

 

Des millions de salariés, de jeunes, de retraités, de précaires ont su renouer avec la Solidarité et créer le plus grand mouvement social -d'une ampleur, d'une force, d'une conviction- jamais constatées en France depuis bien longtemps.

 Les lycéens ont découvert le monde dans lequel travaillaient leurs parents.

Des liens très forts se sont tissés dans toutes les couches de la population, entre des salariés du privé, du public, des anciens, des jeunes....démontrant concrètement ce qu'est la Solidarité intergénérationnelle et sociale qu'incarne l'ensemble de la Protection Sociale et nos régimes de retraites.

La CGT continue de prendre bien plus que sa place dans ce conflit et démontre l'efficacité de notre syndicalisme confédéré et unitaire.

 

Pour autant, nous ne rêvons pas, tous les citoyens ne se sont pas mobilisés, même si très majoritairement ils ont soutenu notre exigence de retrait de cette contre-réforme qui illustre un choix de société qui ne nous plaît vraiment pas. 

 

Maintenant, après le passage parlementaire, la loi devra être promulguée par le Président de la République vers la mi-novembre. Il est donc aujourd'hui encore possible à Sarkozy, malgré ce que nous disent les médias, d'arrêter cette contre réforme. Aidons le président à faire le bon choix ! 

 

Aucun pouvoir en place ne peut imposer une réforme dont le peuple a fait aussi fortement connaître son rejet total.

La démocratie ne peut imposer de force un choix de société aussi rétrograde face à la colère qui s'exprime partout dans le pays. La négociation (à ne pas confondre avec des concertations bidons !) doit devenir une obligation en France. La démocratie sociale fait parti par essence de notre système démocratique: on ne peut pas la bafouer et se résigner ! Nous avons tous ensemble gagné la bataille de l'opinion publique, nous devons maintenant transformer l'essai: Pour cela, nous appelons tous les citoyens à rejoindre massivement la manifestation du samedi 6 novembre car on ne peut accepter un tel déni de démocratie.

 

Soyez acteur et non simple spectateur, retrouvons-nous !

                               SAMEDI 6 NOVEMBRE

                                10H 00

                    PLACE CATALOGNE 

Commenter cet article