Xavier Dousseau, un militant anti IVG Directeur de l'Et Public de santé mentale de la Marne

Publié le par ferc cgt 66

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, vient de nommer Xavier Dousseau, militant anti-IVG,

directeur de l’Établissement public de santé mentale de la Marne. Comment est-il possible qu’un

membre de commando, condamné par la justice pour ses actions anti-IVG, se voit confier la

direction d’un hôpital psychiatrique ? Un homme, « fou de Dieu », prêt à s’enchaîner pour dénoncer et condamner le droit à l’IVG, ce droit acquis par et pour les femmes à force de lutte.

Au moment même où de lourdes incertitudes pèsent sur l’existence de certains centres IVG à Paris et dans toute la France, Mme Bachelot, en faisant les yeux doux à cet activiste anti-avortement, considère t-elle que ces actions ne sont pas graves ? Est-ce un signe pour justifier les actions contre l’avortement ? Jusqu’où ce gouvernement est-il prêt à aller dans l’absence d’éthique et la régression idéologique ?

Publié dans Droits des Femmes

Commenter cet article